Nos sobriquets

Pour ce genre de choses, on battait tous les records d’imagination. Allez savoir pourquoi Auguste est devenu Gute ; Marguerite, Quiquine ; Cécile, Micki ? Tout cela était bien gentil ! Mais des mots comme Dèrbon pour Quiquine, Corne pour Cécile, Merde pour Thérèse, voilà qui l’était beaucoup moins ! On s’aimait pourtant bien entre frères et soeurs, pas trace de jalousie entre nous ! Mais allez donc concilier dix caractères différents et bien marqués !

MickiMicki

Laisser un commentaire